thème : Société
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mardi 17 octobre 2017 à 19h30

Festival alimenterre à St Affrique

Les dernières infos sur les OGM par JP Berlan le 17 octobre au cinema de St Affrique

1ère soirée du festival ALIMENTERRE : OGM, où en est-on ?

Projection du documentaire «bientôt dans vos assiettes (de gré ou de force)»

Débat avec Jean-Pierre Berlan, agronome et économiste, membre du conseil scientifique d'ATTAC

Mardi 17 octobre à 20 h 00 au Familial de St-Affrique

Le film :

Il y a quinze ans, des firmes agrochimiques dont le très fameux groupe américain Monsanto nous promettaient une révolution agricole high-tech grâce aux organismes génétiquement modifiés. Mais si les rendements des récoltes ont augmenté, les effets à court, moyen et long terme de ces OGM n'ont toujours pas été correctement évalués.

Face à cette situation, la résistance s'organise : ainsi en Argentine les riverains des champs OGM dénoncent une pollution et une augmentation des maladies touchant les enfants. En France, les pro et anti OGM s'affrontent. Enquête de Paul Moreira sur la face cachée de cette industrie et sur son combat pour imposer les OGM.

Précisions :

Un OGM est un organisme vivant dont le patrimoine génétique a été modifié par l'homme.

En France, il n'y a pas de cultures génétiquement modifiées à vocation commerciale. Mais l'importation et la commercialisation d'aliments OGM, provenant de l'étranger est autorisée, sous conditions. On ne les trouve pas directement dans les rayons du supermarché mais plutôt sous la forme de matière première dans la composition d'une multitude de préparations : dans les flakes de maïs par exemple, les biscuits «apéro», les crèmes desserts etc… Si leur teneur dépasse 0,9 % dans le produit fini, ils doivent porter une mention sur l'étiquetage. Une autre utilisation d'aliments OGM, plus insidieuse, c'est dans l'alimentation des animaux d'élevage. Ces OGM consommés par les animaux se retrouvent-ils dans nos assiettes et donc dans notre organisme ? Peu d'études fiables sont menées à ce jour. L'OGM le plus répandu sur notre planète est le soja malgré une forte réticence des états européens à les cultiver sur leur territoire. Ils ne peuvent pas s'opposer à une importation massive de soja car ils ne sont pas autonomes en protéines végétales pour nourrir leur bétail. Depuis 2012, les ingrédients d'origine animal qui ne contiennent pas d'OGM peuvent porter la mention «sans OGM». Pour tout le reste, un doute subsiste.

:Le débat

Pour alimenter le débat, les organisateurs on invité Jean-Pierre Berlan, agronome et économiste, ancien directeur de recherche en sciences économiques à l'INRA de Montpellier et membre du conseil scientifique d'ATTAC.

Il travaille depuis longtemps autour des OGM et porte un regard très critiques sur l'évolution des pratiques actuelles des biotechnologies. Selon lui, celles-ci sont devenues des «des sciences de la mort» alors que leur nom même signifie le contraire. «On est en train de confier l'avenir de l'humanité à des ennemis de la vie.», affirme-t-il.

Dénonçant le pillage et la marchandisation des ressources génétiques de la planète, il participe activement aux débats autour des OGM et des brevets du vivant. «Ce sont des techniques extraordinairement coûteuses, qui permettent d'accroître le marché des pesticides et des herbicides, ce qui contribue à détruire l'environnement, produit des cancers et autres maladies. Au lieu de s'interroger sur les déséquilibres qu'on a introduits dans l'écosystème, on adopte des méthodes de cow-boy: cette plante ou cet animal me gêne? Hop, je balance des produits.»

Tous ceux qui veulent venir débattre autour de ces thèmes sont les bienvenus pour cette soirée d'ouverture du festival.

Les portes seront ouvertes à 19 h 30. Participation libre.

Renseignements au 05 65 49 53 98.

Le Festival, la suite :

Vendredi 20/10 à 20 h 30 au Viala du Tarn : «Comme cochon»

Vendredi 27/10 à 20 h à Montjaux : «Land Grabbing»

Mardi 14/11 à 18 h à la Médiathèque de St-Affrique : «Vivre dignement de sa terre»

Mercredi 22/11 à 20 h au Lieu-dit de St-Affrique : «Land Grabbing»

Mardi 28/11 à St-Rome de Tarn à 20 h 30 : «Bientôt dans vos assiettes».

pièce jointe: article alimenterre 17 octobre.doc

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir