thème : Culture
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 17 mars 2018 à 21h30

Café Plùm #9 - du 9 au 18 mars 2018

Voir la version en ligne

samedi 17 mars à 21h30 - CONCERT

ACROPOLIS BYE BYE

néo rebetiko

Projet de Ian Balzan Dorizas, Acropolis Bye Bye est l'album que ce multi-instrumentaliste a composé et autoproduit en 2015. Le groupe du même nom s'est formé après l'enregistrement du disque, afin d'en interpréter les morceaux qui n'avaient encore jamais été joués en live. Leur répertoire s'est enrichi par la suite, mêlant une certaine nostalgie rock psychédélique seventies à des sonorités grecques et orientales. Chantées en grec, français et anglais, leurs chansons ont pour vocation l'universalité, pouvant toucher directement l'auditeur comme lui procurer l'exotisme de l'inconnu. Une ambiance unique, où chacun retrouve un univers qui le touche, de l'énergie à la nostalgie, de la danse à la transe…

http://acropolisbyebye.com/

« Entre rébétiko new age et western des Balkans, avec un esprit rock qui fleure bon le psychédélisme des seventies. Surprenant. » Télérama

« La musique du groupe n'oublie jamais d'où elle vient, à savoir de la Méditerranée, mais elle s'offre en même temps un grand bain de modernité. » LaDepeche

tarifs : 7€ /10€

dimanche 18 mars à 17h - CONCERT

Alain Sourigues en quartet

chanson libertaire et théâtrale

En marge du « show-biz », Sourigues mène son bonhomme de chemin sans complaisance, avec la seule conscience de la singularité de sa personnalité et de l'originalité de son talent. Ses chansons, parfois graves, sont des plaisirs subtils aux rimes choisies et aux images pas toujours sages où l'écriture prend les libertés dans les limites qu'autorise le bon goût. Prince libertaire et théâtral, Sourigues est tout à la fois comédien, chansonnier et illusionniste.
Avec son trinôme d'excellence, Sourigues donne un véritable et généreux spectacle entre désespoir amusé et tendresse implicite.
http://www.alainsourigues.com/Maison_Sourigue…

Jules Thévenot : guitare et banjo // Jean-Michel Martineau : basse,flûte // Yoann Scheidt : batterie/percussions

«Chez ce chanteur landais, rien n'est laissé au hasard, surtout pas l'humour qu'il manie avec précision et justesse, comme chez tous les pessimistes gais. » Chorus

« Cette bête de scène qui maîtrise les aphorismes ajoute toujours un plus avec ses expressions verbales et théâtrales très raffinées. » La Dépêche

tarifs : 7€ / 10€

Cet email a été envoyé à contacext@tarn.demosexphere.eu, cliquez ici pour vous désabonner.


Source : message reçu le 6 mars 21h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir